Posted on

Vous rêvez de sillonner les routes de France à votre rythme, de vous arrêter dans un camping en bord de mer tout en profitant de votre petit confort ? Vous n’avez pas envie ou pas les moyens d’investir dans un camping-car, mais l’idée de cheminer à bord de ce drôle de véhicule vous séduit ? La location de camping-car entre particuliers via des plateformes d’échange se fait de plus en plus populaire. Quelques points sont tout de même à vérifier avant de se lancer dans l’aventure.

Choisir sa plateforme de location de camping-car

Il existe différentes plateformes qui mettent en relation les propriétaires particuliers de camping-cars et les personnes qui aimeraient louer l’un de ces véhicules pour un week-end, une semaine ou plus. On peut par exemple citer Campanda, Hapee, Indie Campers ou Wikicampers. À vous de consulter les offres sur chaque site et de déterminer celui qui vous semble le plus fiable ou les plus adapté à vos besoins.

Certaines plateformes imposent le tarif de location, d’autres laissent les propriétaires en décider, ce qui peut mener à des variations importantes de coûts en fonction des saisons et des véhicules. Le prix moyen d’une location de camping-car pour une semaine est compris entre 800 et 1200 euros. C’est un prix à prendre en considération en plus de celui de votre hébergement sur le lieu d’arrivée. Heureusement, un emplacement de camping-car dans un camping en Ardèche est assez peu onéreux, pour peu que vous vous y preniez à l’avance.

Van, fourgon, camping-car : quel modèle louer ?

Chacun de ces véhicules dispose de caractéristiques particulières :

– le van est le plus petit, il offre des équipements de base et 4 couchettes maximum ;

– le fourgon propose un format intermédiaire avec 4 couchages et des sanitaires ;

– le camping-car est le plus complet, il peut accueillir jusqu’à 7 dormeurs.

 

Une image contenant ciel, arbre, extérieur, route
Source : Pixabay

 

Si vous comptez cuisiner dans votre véhicule, vous devrez vérifier qu’il comporte une table ou une petite kitchenette. Faites aussi attention à la différence entre les places assises et les places couchées, qui ne sont pas les mêmes.

Dépôt de garantie et assurance

Les plateformes mettent en place une assurance de base, mais des prestations supplémentaires peuvent être nécessaires si vous faites beaucoup de route. Le mieux, en ce qui concerne la nuit, est de choisir un emplacement sécurisé comme vous en trouverez ici, dans un camping protégé et surveillé équipé de toutes les commodités.

Le dépôt de garantie n’est normalement pas encaissé d’emblée, surtout si la plateforme propose un système d’empreinte bancaire (prélèvement effectué seulement en cas d’accident). Le cas contraire, vous pouvez envoyer un chèque et demander qu’il ne soit encaissé que si des dégâts sont avérés à l’issue de la location.

Source : Pixabay