Posted on

Quand vous ne savez pas quel bijou religieux acheter ou offrir en cadeau, vous ne pouvez pas vous tromper avec la médaille miraculeuse. Cette célèbre médaille de Vierge est auréolée d’un certain prestige en raison de son histoire, qui n’est pas si ancienne que l’on pourrait le croire.

Une médaille religieuse née à Paris

Il faut remonter à l’année 1830, à Paris, pour trouver les premières traces de l’histoire de la médaille miraculeuse. Cette année-là dans la capitale, une sœur nommée Catherine Labouré révèle à son confesseur que la Vierge lui est apparue plusieurs fois en rêve, lui demandant de créer une médaille à son effigie en donnant tous les détails de l’iconographie. Il faudra plusieurs mois pour convaincre les autorités religieuses de lancer la production de la médaille.

La médaille miraculeuse a connu un succès fulgurant en raison de l’arrivée d’une violente épidémie de choléra à Paris en 1832. Les sœurs de la Charité distribuent la médaille et dès ce moment, plusieurs personnes font état de guérisons miraculeuses après en avoir pris possession. Il n’en faut pas moins pour lancer son succès.

Les symboles de la médaille miraculeuse

Sur la face avant, on peut voir la Vierge Marie en pied, les bras légèrement tendus vers l’avant et les mains ouvertes vers le sol. D’autres symboles sont présents sur cette face de la médaille miraculeuse :

  • Le serpent de la Genèse, écrasé sous les pieds de la Vierge ;
  • Une auréole au-dessus de la tête de Marie ;
  • Une prière sur le pourtour du médaillon ;
  • L’année 1830 au bas du médaillon, pour rappeler l’année de l’apparition de la Vierge à Catherine Labouré.

Le revers de la médaille est également couvert de symboles divers, qui n’ont pas été choisis au hasard :

  • La lettre « M » qui représente Marie ;
  • Une barre entrelacée dans le « M » et surmontée d’une croix pour représenter la crucifixion ;
  • Douze étoiles sur le pourtour du médaillon pour symboliser les douze apôtres et les douze tribus d’Israël ;
  • Un cœur encerclé d’une couronne d’épines (le cœur de Jésus) ;
  • Un cœur transpercé d’une épée (le cœur de Marie).

L’iconographie de la médaille de la Vierge miraculeuse est très précise, mais peut très légèrement changer d’une médaille à une autre, en fonction de la taille ou de l’imagination des bijoutiers. Certains éléments peuvent par exemple être enlevés pour alléger la gravure.

médaille

Pour quel événement offre-t-on une médaille miraculeuse ?

Il n’y a pas de restriction particulière concernant la médaille miraculeuse. Il s’agit de l’un des seuls bijoux religieux que vous pouvez offrir pour n’importe quel événement, à n’importe quel âge, aussi bien aux garçons qu’aux filles.