Posted on

Les réactions allergiques liées aux bijoux peuvent concerner tout le monde. Avant un baptême, les parents sachant qu’ils vont recevoir des gourmettes et médailles peuvent redouter de les faire porter à leur bébé, en craignant qu’il ne fasse des plaques ou des boutons. Afin de mieux anticiper ces risques, il convient de bien les comprendre, et de savoir quels sont les meilleurs choix à faire dans l’univers des bijoux !

La qualité des bijoux, un facteur déterminant

Si vous commandez une médaille de la vierge (https://www.sanctis.fr/medaille-vierge) en or chez un bijoutier réputé pour la qualité de ses réalisations, les risques de réaction allergique sont très mesurés. En effet, l’or et l’argent ne sont pas des métaux allergènes.

Malgré tout, il faut savoir que les bijoux en or et en argent peuvent être conçus avec un alliage avec du cuivre. Celui-ci peut générer des réactions, mais uniquement quand sa concentration dépasse les 20 %, ce qui n’est pas le cas sur les produits vendus dans le respect des normes en vigueur. Notez que les ors de bijouterie peuvent être formés par d’autres alliages pour des raisons esthétiques et pratiques, à l’image du platine et de l’argent, entre autres.

Pendant longtemps, on a utilisé le nickel pour fabriquer les bijoux en or. Celui-ci peut dégager des particules responsables de réactions allergiques quand il est en contact avec la transpiration et les substances corrosives (l’eau de mer, par exemple). Les bijoux récents et de qualité ne contiennent généralement pas de nickel, car les artisans savent qu’il est potentiellement irritant. Toutefois, il ne faut pas hésiter à poser la question au moment de passer commande, si vous souhaitez éviter tout risque.

Si vous avez le moindre doute sur la sensibilité de votre enfant aux bijoux, parce que vous connaissez son terrain allergène ou qu’il a une peau réactive, prenez le temps de demander l’avis d’un médecin avant de lui faire porter des bijoux de baptême.

Que faire en cas de réaction allergique due aux bijoux ?

sanctis
Source : Pxhere

Les allergies aux bijoux sont généralement faciles à reconnaître : elles se manifestent par l’apparition de plaques rouges au niveau de l’endroit où l’accessoire est porté. La peau peut également changer légèrement de texture, et ces phénomènes génèrent souvent des démangeaisons. Au moindre doute, commencez par retirer le bijou.

Si c’est la première fois que votre enfant vit ce type de problème et que vous n’avez aucune idée de son origine, consultez un médecin, sans oublier de préciser qu’il a porté un bijou. Celui-ci peut prescrire des crèmes apaisantes pour réduire la gêne et accélérer la cicatrisation.

Dès lors que vous savez concrètement quelle est l’origine de l’allergie, vous pouvez acheter des bijoux sans risque, en vous assurant simplement qu’ils ne contiennent pas de substance problématique. Pour cela, évitez les marchés et autres vide-greniers où il est difficile de contrôler la composition, et faites plutôt confiance à un bijoutier qualifié.